Nos projets

Cap-Vert :

Renforcer les compétences des acteurs de la protection de l’enfance pour mieux agir dans la prévention et le combat contre l´exploitation et l´abus sexuels d´enfants et d´adolescents.

 

Localisation

Cap Vert, dans les 9 îles habités de l´archipel.

 

Durée

Janvier 2017 – Décembre 2018

 

Contexte

Le projet au Cap Vert est né d’une demande d’un groupe de professionnels sur l’île de Santo Antao pour une formation dans le but de renforcer leur capacité pour lutter contre le problème croissant de l’exploitation sexuelle des enfants dans le pays. Cette formation, dispensée en janvier 2016 à Sao Antao avec les soutien technique d’ECPAT Brasil, fut suivi par plusieurs rencontres stratégiques avec des acteurs clés de la protection de l’enfance tels que l’institut national capverdien pour les enfants et les adolescents (ICCA), la plateforme des ONG, l’UNICEF ainsi que les organisations de la société civile. De ces dialogues et rencontres, la nécessité de renforcer les capacités des acteurs de la protection de l’enfance pour mieux agir dans la prévention et le combat contre l´exploitation et l´abus sexuel d´enfants et d´adolescents est ressorti comme besoin fondamental et urgent.

 

Introduction

Différentes formes de violence sexuelle contre les enfants sont répandues au Cap Vert. Bien que l’archipel dispose d’une législation spécifique récente pour la protection des enfants et des adolescents, force est de constater qu’il existe un certain nombre d’incohérence dans sa mise en œuvre. L’absence d’engagement au niveau politique entraîne une absence d’allocation budgétaire pour les programmes relatifs à la protection des enfants. La croissance du tourisme entraîne également l’apparition de l’exploitation sexuelle des enfants dans ce secteur. Ce phénomène pose un risque pour tous les enfants et adolescents vulnérables et à risque dans le pays.

 

Objectif

Renforcer le filet de protection des filles et garçons contre l’exploitation et l’abus sexuel au Cap Vert en renforçant les capacités des professionnels et en sensibilisant la conscience publique

 

Résultats visés par le projet

 

  1. Un réseau national de lutte contre l’exploitation et l’abus sexuel des enfants et des adolescents est créé
  2. La capacité des professionnels de la protection des enfants et des adolescents (l’État et la société civile) est renforcée pour lutter contre la problématique
  3. La connaissance de la problématique de l’exploitation et de l’abus sexuel par la population cap-verdienne est renforcée
  4. La collaboration et l’articulation entre les différents acteurs sont améliorées pour assurer une meilleure prise en charge des victimes

 

Bénéficiaires

Acteurs de la protection de l’enfance au Cap Vert

Psychologues, travailleurs sociaux, agents de santé de l’institut national capverdien pour les enfants et les adolescents, enseignants, organisations de la société civile, etc.

 

Budget

250.000 EUR

 

Partenaires

ICCA (Instituto Caboverdiano da Criança e do Adolescente)

ACRIDES (Associação Crianças Desfavorecidas)

ECPAT Brasil

ECPAT Luxembourg