Sous le Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse

Nos Partenaires

Nos partenaires


Le partenariat


Que ce soit avec les autres membres d’ECPAT ou avec les associations locales, nous défendons le principe du partenariat dans l’action. Selon ce principe, chaque intervenant conserve son autonomie, mais accepte de mettre en commun ses efforts pour mettre un terme à l’exploitation sexuelle des enfants


# Chaque intervenant conserve son autonomie



# 81 membres dans 74 pays


Le réseau ECPAT


ECPAT est le seul réseau international d'ONGs vouées à l'éradication de l'ESEC. Le réseau regroupe 85 membres présents dans 77 pays. Les organisations membres, comme organismes indépendants, conservent leur autonomie individuelle. Cependant, toutes adhèrent à la Constitution Internationale d'ECPAT ainsi qu'aux Règlements et Directives organisationnelles et politiques.







La société civile


Nous menons de nombreux partenariats avec des organisations non gouvernementales (ONG) dans les pays où nous intervenons. Mais la collaboration avec la société civile prend aussi d'autres formes, notamment avec des organisations communautaires, des institutions académiques, des médias indépendants ou des mouvements de jeunes.


# Diversifier les collaborations



# Ouvrir des espaces de collaboration


Les gouvernements


Nous mettons notre expertise au service des autorités pour les renforcer dans l'élaboration des politiques relatives aux droits de l'enfant, ou pour ouvrir des espaces de collaboration avec la société civile. Ces partenariats existent au niveau bilatéral, mais aussi de façon croissante auprès d'organisations et de forums régionaux ou internationaux. La collaboration avec les États joue également un rôle important dans le financement de nos activités.





# Un partenariat stratégique


Intergouvernemental


C’est auprès des Nations Unies que nous concentrons nos efforts internationaux pour promouvoir les droits des enfants. Nous avons des partenariats stratégiques avec le Comité des droits de l'enfant et avec les services du Rapporteur spécial des Nations-Unies sur la vente d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants. Nous avons des contacts réguliers avec UNICEF, l'OIM, le BIT/IPEC, l'OMC, l'UNICRI, l'HCNUDH, l'ECOSOC, l'UNESCAP, Interpol, l'Union européenne, l'Union africaine, et diverses autres commissions régionales.


Le secteur privé

Le secteur privé a aussi des responsabilités dans la lutte contre l’ESEC. Ceci peut se traduire par la mise en place de normes sectorielles, de directives ou de campagnes. ECPAT entretient des liens solides avec les secteurs clés que sont l'industrie du tourisme et du voyage, l'internet, les médias et la communication. ECPAT valorise également les aides précieuses de ses bailleurs privés.




Nos Partenaires

Suivez nous

         


Je fais un don

Newsletter