Nos projets

Burkina-Faso :

Participation des enfants en Afrique pour un réseau de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants (PARLE)

 

Localisation

Au Burkina Faso, communes de Ouagadougou (capitale) et Fada (Région de l’est du pays)

 

Durée

Janvier 2018-Décembre 2019

 

Contexte

Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres au monde et en 2015, le Programme des Nations Unies pour le Développement classait le pays au 185ème rang mondial sur 188 pays en termes d’Indice de Développement Humain (IDH).

 

Du fait de la grande pauvreté existante au Burkina Faso, les enfants sont de plus en plus exposés aux risques d’exploitation sexuelle. Pourtant, peu de mesures préventives sont développées par le gouvernement afin d’endiguer la prostitution des enfants, la vente d’enfants, la traite d’enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. L’exploitation sexuelle d’enfants dans le cadre du tourisme ne fait pas non plus l’objet de mesures préventives. La prise en charge psychosociale des enfants victimes d’exploitation sexuelle ou de traite est assurée par des structures de la société civile ou du service public, mais les services proposés ne répondent pas spécifiquement aux besoins des enfants victimes d’exploitation sexuelle. En 2013, le Comité des droits de l’enfant a recommandé au Burkina Faso d’intensifier l’application de sa législation, d’améliorer sa coordination, et d’adopter des programmes d’actions sur 1’exp1oitation des enfants. Le Comité des droits de l’homme a réitéré des recommandations sur la traite en 2016 et Ie Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes sur les mariages précoces, la traite et l’exploitation dans la prostitution.

 

Le projet s’inscrit dans le cadre d’un projet multi-pays où les programmes se déroulent sur dix pays en Afrique subsaharienne avec des activités adaptées dans chacun des pays en fonction de l’expérience, l’historique et les alliances identifiés dans ces derniers.

 

Objectif du projet

Réaliser le droit des enfants à vivre à l’abri de toute forme d’exploitation sexuelle

 

Résultats escomptés

  • Les victimes/survivants d’exploitation sexuelle bénéficient de services appropriés permettant leur réintégration effective et durable
  • Les enfants acquièrent les connaissances et reflexes pour s’auto-protéger
  • Les acteurs de protection savent répondre efficacement aux besoins des enfants face à l’exploitation sexuelle
  • Des connaissances et recommandations autour de l’exploitation sexuelle des enfants sont produites et partagées afin d’informer les politiques publiques
  • Les décideurs politiques, acteurs de protection et le grand public sont mobilisés autour de la question de l’exploitation sexuelle et font avancer les politiques, législations ou programmes de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants

Groupes cibles du projet

Enfants et/ou jeunes à risque ou victime d’exploitation sexuelle

Familles et communautés

Acteurs jouant un rôle dans la protection de l’enfance et leurs structures

Décideurs politiques

 

Bénéficiaires

1950 Enfants et/ou jeunes à risque ou victime d’exploitation sexuelle 

1000 Enfants identifiés

150   Enfants en processus de réinsertion

1080 Enfants formés à l’autoprotection

600   Enfants sensibilisé

 

2260 Foyers : parents, tuteurs, et leaders communautaires et les communautés :

960  Via causerie éducatives

1200 Théâtre forum

100   Acteurs communautaires

    

Faits

  • Âge légal pour mariage : 20 ans pour des hommes, 17 ans pour des filles
  • Convention relative aux droits de l’enfant : signée et ratifiée en 1990
  • Travail d’enfant (2010-2016) : 39,0%
  • Mariage précoce (2010-2017), marié avant 15 ans : 10,0%
  • Mariage précoce (2010-2017), marié avant 18 ans : 52,0%

 

Budget 

162 500 EUROS

 

Partenaires d’exécution du projet

KEOOGO , partenaire burkinabé : http://www.keoogo.bf/

ECPAT France : https://ecpat-france.fr/

ECPAT International : http://www.ecpat.org

RISE Learning Network : https://riselearningnetwork.org/

 

Partenaire institutionnel

Ministère des Affaires Étrangères et Européennes de Luxembourg : https://www.mae.lu

Agence Française du Développement : https://www.afd.fr