Sous le Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse

Accord Cadre "Agir au Luxembourg"

Le premier accord-cadre en sensibilisation et éducation au développement d’ECPAT Luxembourg a démarré en janvier 2015 et se déroule sur une période de trois ans. Ce projet pluriannuel vise à sensibiliser, informer et éduquer différents groupes cibles luxembourgeois à la protection des enfants des pays du Sud contre l’exploitation sexuelle. Il s’agit de montrer comment nos comportements ici peuvent avoir un impact sur les enfants des pays en développement. A partir de là, il s’agit de provoquer une prise de conscience de ce fléau et des moyens qu’on peut développer pour lutter contre.

Des centaines de milliers d’enfants originaires de pays en développement sont chaque année victimes d’exploitation sexuelle à des fins commerciales, à travers la prostitution, la traite, la pornographie. Ces enfants sont exploités en partie par des personnes originaires de nos pays industrialisés, ce qui fait de cette exploitation un problème global où les actions des uns ont des répercussions sur les vies des autres. Il est donc important de sensibiliser la population luxembourgeoise, dans ses différentes composantes, aux conséquences que peuvent prendre ses actes.

 

EDEV IV

Agir au Luxembourg pour protéger les enfants des pays en développement 

Retour haut de page

Objectifs globaux 

  • Renforcer la protection des enfants dans des pays en voie de développement contre l’exploitation sexuelle
  • Responsabiliser le grand public et le secteur privé de leur rôle dans la protection de l’enfance
  • Renforcer le cadre législatif national et international de la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle

Objectif spécifique

Sensibiliser et mobiliser le grand public, les jeunes en particulier, ainsi que des acteurs institutionnels et privés clés, pour qu’ils prennent conscience et s’impliquent dans la lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants dans les pays en voie de développement.

 

Retour haut de page

Le projet a pour objectif de sensibiliser et de mobiliser le grand public, les jeunes en particulier, ainsi que des acteurs institutionnels et privés clés, pour qu’ils s’impliquent dans la lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants. Pour atteindre cet objectif, le projet met en œuvre les quatre volets suivants :

  • L’opinion publique est sensibilisée sur les facteurs qui rendent les enfants dans des pays en voie de développement vulnérables à l’exploitation sexuelle, informée des mécanismes qui existent pour signaler les cas dont ils seraient témoins, et mobilisée pour s’engager pour une meilleure protection de l’enfant.

Concrètement, cela se fait à travers différentes activités, comme par exemple des soirées d’information et des ateliers film et discussion pour éveiller l’intérêt et rendre le grand public plus sensible à la problématique ; des sondages et enquêtes pour mieux comprendre comment les sujets liés à l’exploitation sexuelle des enfants sont perçus dans le pays et où sont les plus grands besoins d’informations supplémentaires ; la recherche de signatures via une « Charte du Citoyen Responsable » développée dans le cadre du projet, qui servira à fournir des simples conseils au grand public sur comment on peut agir pour une meilleure protection de l’enfance.

  • Le secteur du tourisme et des voyages, y inclus les voyageurs, est sensibilisé sur ses responsabilités dans la protection de l’enfance à travers la mise en place des politiques et des procédures qui renforcent la protection des mineurs contre l’exploitation sexuelle. ECPAT Luxembourg réalisera des séances d’information et de formations auprès des professionnels du tourisme pour les sensibiliser sur la problématique d’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre du voyage et du tourisme afin qu’ils soient en mesure d’identifier et de signaler les situations d’abus.

ECPAT Luxembourg collabore également avec l’industrie du tourisme au Luxembourg pour  relayer des campagnes d’informations auprès des voyageurs.

Les professionnels du tourisme sont des acteurs clés dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre du tourisme et des voyages (ESETT). Au cœur de l’organisation et de la réalisation des voyages et des séjours, ils sont bien placés pour relayer des informations et pour mettre en place des mesures de prévention et de détection d’éventuels cas d’exploitation au sein de leurs établissements. Il est donc primordial de collaborer avec ce secteur tant au Luxembourg que dans les pays étrangers où nous développons nos projets. C’est dans cette perspective qu’ECPAT Luxembourg mène des partenariats privilégiés avec certains acteurs du secteur, comme LuxairGroup qui relaye nos campagnes de sensibilisation auprès des voyageurs et qui nous met à disposition un stand à la Foire Vakanz chaque année, ou Accor Hotels qui a mis en place des procédures claires de protection de l’enfance et qui fait régulièrement suivre des formations par ECPAT Luxembourg à son personnel

En tant que représentant national du Code de Conduite (pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle dans le cadre du tourisme et des voyages), ECPAT Luxembourg promeut aussi cette initiative multipartite visant l’industrie touristique. La mission du Code de Conduite est de fournir des outils et du soutien à cette industrie afin de lutter contre l’ESETT.

  • L’Etat luxembourgeois est mobilisé à travers des actions de plaidoyer, pour assurer qu’il respecte ses engagements en matière des droits de l’enfant au niveau national, européen et international.

Ce volet prend, concrètement, la forme d’un processus de veille et de monitoring des engagements juridiques internationaux de l’Etat luxembourgeois dans le domaine des droits des enfants, et de la rédaction de rapports de suivi, comme par exemple le « Rapport d’ONG sur la mise en œuvre au Luxembourg du Protocole Facultatif à la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants », publié par ECPAT Luxembourg en 2015.

Le Luxembourg, qui a ratifié le Protocole susmentionné, se trouve en 2015-2016 en période de révision par le Comité des Droits de l’Enfant des Nations Unies. Ainsi, le gouvernement a soumis son rapport initial au Comité en début 2015, suite auquel la société civile a été invitée par le Comité à soumettre des informations complémentaires. ECPAT Luxembourg a récolté des informations pertinentes d’une dizaine d’acteurs impliqués dans la protection de l’enfant dans le pays et a rédigé un rapport d’ONG qui a été soumis au Comité. En octobre 2015, accompagnés par l’Ombudsman pour les Droits de l’Enfant (ORK), ECPAT Luxembourg à présenté le rapport devant le Comité à Genève.

  • Les jeunes sont sensibilisés et éduqués sur l’exploitation sexuelle des mineurs dans les pays en voie de développement et mobilisés pour s’engager de façon directe à travers la conception et la diffusion d’une campagne liée à la sensibilisation de l’opinion publique.

Parmi les activités de sensibilisation des jeunes qui ont lieu dans le cadre du projet sont, notamment, des ateliers film & discussion pour les jeunes entre 15 et 20 ans, des interventions dans les lycées et dans les écoles de tourisme, des interventions dans des maisons de jeunes. Les débats menés avec les jeunes portent sur les risques liés à l’usage d’Internet et des nouvelles technologies et sur l’exploitation sexuelle des enfants à travers la prostitution et les images pornographiques. Le but est de sensibiliser les jeunes, mais également d’écouter leurs points de vue et impressions sur les thèmes discutés, et trouver des solutions ensemble qui les rendent moins vulnérables d’être victimes eux-mêmes, mais également plus conscients de la sort de milliers de jeunes dans le monde. (Voir ci-dessous pour une activité phare du projet réalisée par les jeunes eux-mêmes).

 

Retour haut de page

ECPAT You(th) Campaign fait partie de l’accord-cadre et est organisé en collaboration avec l’association 4motion, qui prend en charge la formation et l’encadrement des jeunes (entre 15 et 25 ans) qui participent activement aux campagnes de sensibilisation et d’information à destination d’autres jeunes ainsi que du grand public. Concrètement, les jeunes participants reçoivent une formation basée sur le principe de l’éducation non-formelle qui vise à les informer sur la problématique et à les préparer au rôle de multiplicateurs dans l’optique de favoriser l'apprentissage par les pairs (peer to peer). Les jeunes élaborent et réalisent ensemble une campagne de communication d’après leurs propres idées, les supports de communication pouvant être choisis librement (quelques exemples : écriture d’un scénario et réalisation d’un court-métrage, organisation d’événements grand public, rédaction d’articles, etc.).  

Les outils de campagne seront promus tout le long le projet avec notamment la création et la diffusion d’une Charte du Citoyen Responsable que la population luxembourgeoise sera invitée à signer pour adopter un comportement responsable face à l’exploitation sexuelle des enfants.

ECPAT You(th) Campaign a été lancé en octobre 2015 et se base sur la théorie de la participation des jeunes selon l’échelle de Hart (voir figure ci-dessous), et a comme objectif de se placer à l’échelon 6, et de motiver les jeunes d’aller encore plus loin vers l’échelon 7.

 

 

 

Retour haut de page

Contexte: 

Des centaines de milliers d’enfants originaires de pays en développement sont chaque année victimes d’exploitation sexuelle à des fins commerciales, à travers la prostitution, la traite, la pornographie. Ces enfants sont exploités en partie par des personnes originaires de nos pays industrialisés, ce qui fait de cette exploitation un problème global où les actions des uns ont des répercussions sur les vies des autres.

Localisation: 

Luxembourg

Durée: 

3 ans (1er janvier 2015 – 31 décembre 2017)

Budget: 

300 467 €

Nouvelles: 

Définition

Exploitation sexuelle des enfants dans le cadre du tourisme et du voyage (TSIE): l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales par des individus qui voyagent d’un endroit à un autre, habituellement d’un pays de l’hémisphère Nord vers un pays de l’hémisphère Sud, et qui ont des rapports sexuels avec des enfants, définis comme quiconque âgé de moins de 18 ans.