Sous le Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse
Study SECO in Nepal

Assessing and Understanding the Risk: Sexual Exploitation of Children Online in Nepal

For many children, the Internet and mobile phones are familiar objects, almost constants in their lives and they are able to move with ease and fluidity between the real and the virtual world, sometimes making little distinction between the two. Indeed, many children today are ‘digital natives’ who would probably have difficulty imagining a world without a social media profile and exchanges of messages, photographs or videos online. Moreover, children’s knowledge of new technologies and the ease with which they access and use such technologies often exceed the knowledge and capacity of their parents.

As information and communication technology (ICT) becomes an increasingly important part of our everyday lives as well as that of children, there is also a growing concern regarding the risks and the emergence of new frontiers with respect to sexual exploitation. The traditional understanding of
exploitation requiring the physical presence of a perpetrator is no longer the case. Exploitation can take place in or be facilitated by the virtual world. When protection mechanisms are not in place, one cannot rule out the fact that children using the internet anywhere in the world are directly at risk of sexual abuse or exploitation.

The sexual abuse and exploitation of children involving the use of ICT is not an issue that industrial countries alone have to confront. In fact, the Internet is now becoming readily and rapidly accessible in developing countries such as Nepal, along with the expansion of high speed Internet and the
proliferation of mobile / smart phones. The risks of sexual exploitation of children online in Nepal were identified as a ‘clear and present danger’ in a Situational Assessment of Commercial Sexual Exploitation of Children in Nepal, a study conducted by ECPAT Luxembourg and CWIN in 2015.

As you will read, it will become clear to you that Nepal’s response to the sexual exploitation of children online is still at an early stage and at best, inadequate. The sexual exploitation of children online presents new challenges for law enforcement, prosecutors, judges, and victim service providers. Much needs to be done - whether it is developing effective policies, strengthening legal frameworks or raising the awareness of children and parents. As one of the first international organizations supporting responses to online child sexual exploitation in Nepal, ECPAT Luxembourg will continue to work closely with the government of Nepal and with other key stakeholders to ensure that children remain safe online as ICT becomes accessible throughout Nepal. ECPAT Luxembourg currently has an exciting three year partnership with Voice of Children to combat the sexual exploitation of children online. This partnership aims to raise the awareness of children and key stakeholders, to strengthen the capacity of front line child protection workers and to advocate for improvements in the legal framework as well as to carry out and publish research.

We hope this report will provide some useful insights to all of us working to combat the sexual exploitation of children online in Nepal and elsewhere.

ECPAT Luxembourg

Guide de Terminologie pour la Protection des Enfants

Nous connaissons tous le poids des mots et l’impact réel qu’ils peuvent avoir sur les personnes qu’ils touchent. L’écrivaine chilienne Carla Guelfenbein l’a très bien écrit :

Parfois les mots sont comme des flèches. Ils vont et viennent, blessent et tuent, comme à la guerre.

Ceci est particulièrement vrai dans le cadre de la violence sexuelle qui touche des enfants, un fléau que notre organisation combat au Luxembourg depuis 1995.

C’est pour mettre fin à l’usage d’expressions comme « prostitution enfantine », « tourisme sexuel impliquant des enfants », « pédopornographie » qui décrivent improprement un abus sexuel sur un enfant, que nous avons, avec plus de 15 organisations internationales de renom comme Interpol, le Conseil de l’Europe, ou l’Organisation Internationale du Travail, développé un Guide de terminologie pour la protection des enfants contre l’exploitation et l’abus sexuels.

Le guide est à l'usage de toute personne ou institution travaillant dans le domaine de l'enfance et voulant adopter une terminologie adéquate qui ne revictimise pas les enfants abusés et les replacent dans une forme de dignité. De plus, ce nouveau vocabulaire replace l'abus au centre de ce qui est décrit. 

Nous sommes à votre disposition pour toute explication sur ce guide et tout conseil pour l'intégrer dans votre organisation.

Ce Guide s'appelle également les "Luxembourg Guidelines" car il a été adopté lors d'une session finale de travail à Luxembourg. Et ECPAT Luxembourg a coordonné les travaux de ce groupe. 

Ce Guide a été lancé dans le cadre de notre semaine ECPAT durant laquelle nous avons développé différentes activités dans le cadre de la 3ème Journée européenne pour la protection des enfants contre l’abus et l’exploitation sexuels.

 

Revue – Abus et exploitation sexuels des enfants en ligne

Dans le cadre du projet « REPERES », ECPAT Luxembourg et ECPAT France ont réalisé l’étude Abus et exploitation sexuels des enfants en ligne – Formes actuelles et bonnes pratiques pour la prévention et la protection.

Ecrite par Nikoleta Lydaki Simantiri, l’étude traite spécifiquement de l’abus et de l’exploitation sexuels des enfants en ligne. Elle identifie et propose des bonnes pratiques dans un but de sensibilisation. Elle ne vise pas à évaluer les réponses nationales mises en place dans les 14 pays ciblés par le programme REPERES, mais à fournir des conseils pour permettre à ces pays de détecter d’éventuelles lacunes et de prendre les mesures nécessaires.

Référentiel Concernant la protection des mineurs contre les violences

Plusieurs associations luxembourgeoises de la protection de l’enfant ont fait le constat il y a quelques années que la violence contre les enfants était présente ou pouvait être présente dans les organisations regroupant des mineurs : les clubs de sports, les maisons de jeunes et toute autre structure rassemblant des enfants.

Ce constat s’est accompagné du besoin de fournir à ces organisations un outil d’auto-évaluation sur leurs capacités à protéger les enfants de la violence et de mise en place de stratégies de protection.

De là, une équipe de professionnels a créé un référentiel répondant à ces besoins. Ce référentiel est un outil dont le but est d’aider toute organisation ayant des contacts avec les mineurs à évaluer leur niveau de sensibilisation et à leur fournir des pistes en matière de protection des mineurs contre toute forme de violence, ainsi qu’en matière de stratégies de prévention.

Le projet est porté par trois organisations: l'Alupse, ECPAT Luxembourg et l'ORK.

Rapport Annuel 2016

Lisez notre nouveau rapport annuel pour l'année 2016, pour en savoir plus sur toutes nos actions développées récemment.  

Facts And Myths About India

Nous travaillons en Inde depuis plus de 15 ans. Nous avons vu le pays se développer d'une façon parfois très rapide. La croissance économique est toujours au rendez-vous actuellement et il faut saluer l'émergence d'une classe moyenne capable de porter des pans entiers de l'économie indienne. Partout cette croissance est saluée comme un miracle pour le développement de ce pays géant. Pourtant de nombreuses inégalités subsistent et tout le pays n'est pas conforme à l'image brillante qu'on s'en fait souvent à l'étranger. L'Inde, en sortant de la liste des pays les moins avancés du monde, a également perdu de nombreux soutiens financiers qui se sont réorientés vers d'autres pays plus pauvres. C'est pour corriger ces images parfois caricaturales et montrer que le pays a toujours besoin d'aide - ou en tout cas plusieurs catégories de sa population, et notamment les enfants - que nous avons travaillé avec d'autres associations luxembourgeoises à écrire cette brochure sur les faits et les mythes indiens.  

Situation de l'exploitation sexuelle des enfants en Côtes-d'Ivoire

L’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (ESEC) se définit comme
« toutes formes de maltraitance sexuelle commise par un adulte et accompagnée d’une
rémunération en espèces ou en nature versée à l’enfant ou à une tierce personne ».
Si plusieurs recherches étudient le phénomène en Côte d’Ivoire, l’ESEC reste
relativement peu documentée, notamment en ce qui concerne l’existence de victimes
de sexe masculin.
Dans le cadre de leur mission de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants à des
fins commerciales (ESEC), ECPAT France, ECPAT Luxembourg, ECPAT international
et SOS Violences sexuelles ont commandité une analyse situationnelle sur l’ESEC en
Côte d’Ivoire.
L’objectif global de la présente étude est d’analyser le contexte dans lequel se développe
l’ESEC, le profil des victimes ainsi que les différentes déclinaisons de l’exploitation
sexuelle des enfants à des fins commerciales présentes en Côte d’Ivoire.
Un comité de pilotage, composé d’acteurs institutionnels et de la société civile spécialistes
de l’ESEC ou de la protection de l’enfance en Côte d’Ivoire, a été créé afin de faciliter et
de coordonner le déroulement de la présente analyseC. Le comité de pilotage s’est réuni
à deux reprises afin d’encadrer le déroulement de l’étude, d’apporter des éléments de
terrain issus de l’expérience des acteurs et de formuler des recommandations.

Bulletin d'information de notre projet au Mali

Le bulletin d'information de notre projet au Mali décrit les principales activités réalisées durant la première année du projet.

Rapport Annuel 2015

Notre rapport annuel pour l'année 2015, donnant un compte-rendu de nos activités et projets. 

Rapport d'activités 2014

Notre nouveau rapport d’activités vous présente les faits saillants qui ont marqué en 2014 notre lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants, au Luxembourg et dans le monde. Malgré nos efforts, force est de constater que l’exploitation sexuelle des enfants n’a pas disparu. Elle aurait même tendance à prendre de nouvelles formes, qu’il faut combattre à tout prix en s’adaptant et en évoluant.

A la veille des 20 ans de notre association, que nous célébrerons en 2015, nous avons fini la réorientation stratégique de nos actions autour de trois zones géographiques : l’Afrique de l’Ouest, l’Asie du Sud, le Luxembourg et plus généralement l’Europe.

Pages