Sous le Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse

Amérique Latine

Amérique Latine

Avec 60% de ses enfants vivant dans la pauvreté, plusieurs facteurs influencent négativement le développement et le bien-être des enfants en Amérique latine. Parmi ces facteurs figurent la tolérance sociale à l’inégalité et l’impunité, les inégalités et le déséquilibre de pouvoir entre les enfants et les adultes ainsi qu’entre les femmes et les hommes, l’accès limité à l’éducation, et les conflits et la violence armés.

En Amérique latine et dans les Caraïbes, les enfants et les jeunes sont attirés dans l’exploitation sexuelle à des fins commerciales via de fausses promesses et l’absence de choix de vie positifs. L’inapplication des lois et la protection légale inégale qui caractérisent plusieurs pays de la région compromettent les efforts investis contre ce type d’exploitation.

La traite interne d’enfants à des fins sexuelles est souvent liée au crime organisé. De plus, les frontières poreuses et l’attrait que constituent les États-Unis contribuent au trafic transfrontalier. L’insuffisance des mesures de protection légale et sociale des adolescents et le manque de coordination et de coopération au niveau régional entravent les efforts généraux de prévention et l’offre de services aux victimes.

Le tourisme sexuel impliquant des enfants est un fléau particulièrement préoccupant en Amérique du Sud, alors que de nouvelles destinations émergent. L’Amérique centrale et les îles des Caraïbes continuent d’être la proie de touristes qui ne font que passer ou des retraités nord-américains qui élisent domicile dans des pays comme le Costa Rica et y exploitent des enfants. Pendant ce temps, la société civile, les gouvernements et le secteur privé font davantage d’efforts pour combattre ce problème dans la région.

La recherche sur le phénomène du tourisme sexuel impliquant l’enfant (TSIE) notamment en Amérique Centrale et aux Caraïbes ainsi que les interventions sur la protection des enfants de la rue ont préalablement souligné la vulnérabilité des garçons face aux risques d’exploitation sexuelle. Cependant, cette problématique nécessite davantage de recherche et d’analyse. Elle nécessite aussi davantage d’actions précises en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des garçons à des fins commerciales, liée notamment au trafic : les garçons et les adolescents représentant une grande partie de la population migrante. L’OIT estime qu‘environ 550 000 enfants sont victimes de trafic en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Dans la même région, le nombre d’enfants impliqués dans la prostitution et dans la pornographie enfantine est estimé à 750 000. Les mineurs les plus touchés par l’exploitation sexuelle et commerciale ont entre 15 et 17 ans.

Combattre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales et le trafic d’enfants en Amérique latine et améliorer les modèles de prise en charge des enfants vulnérables ou victimes par un programme de recherche et de sensibilisation

L’objectif du projet est de renforcer les capacité des parties concernées dans la région ciblée en matière de développement de stratégies de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales et de prise en charge des victimes.

  • Recherche dans la région ciblée sur les dynamiques et tendances sociales, culturelles et géographiques qui favorisent l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales, et notamment le trafic des enfants (surtout des garçons) à des fins sexuelles
  • Recherche sur les caractéristiques des enfants pris en charge victimes d’exploitation sexuelle et commerciale et sur les réactions des enfants (en fonction du genre) par rapport aux modèles actuels de prise en charge
  • Diffusion et vulgarisation des résultats de la recherche à travers l’élaboration de rapports et de séminaires participatifs
  • Formation des professeurs en vue de sensibiliser des adolescents en matière de masculinité, d’égalité de genre et de sexualité
  • Sensibilisation des collégiens en matière de masculinité, d’égalité de genre et de sexualité.
  • Les bénéficiaires directs du projet seront les organisations partenaires qui mèneront la recherche. Ces organisations bénéficieront d’un renforcement de leurs connaissances ainsi que les organisations, les institutions et les départements gouvernementaux avec qui les résultats de la recherche seront partagés.
  • Les enfants pris en charge par des programmes de réhabilitation et de prise en charge bénéficieront ainsi du renforcement des connaissances et des pratiques résultant de la recherche.
  • Des professeurs et des étudiants qui seront formés et sensibilisés en matière de masculinité, d’égalité de genre et de sexualité bénéficieront également directement du projet.
Contexte: 

Le tourisme sexuel impliquant des enfants est un fléau particulièrement préoccupant en Amérique du Sud, alors que de nouvelles destinations émergent.

Localisation: 

Chili, Colombie, Guatemala, Mexique et Pérou

Durée: 

Juillet 2009 – décembre 2010