Contre l'exploitation sexuelle des enfants

Nouvelles du Brésil

Un risque d'aggravation

La prochaine Coupe du Monde de football constitue un risque d’augmentation du recours à la prostitution enfantine. Au Brésil, le pays hôte, la police fédérale estimait en 2011 que 250.000 mineurs de moins de 18 ans étaient en situation de prostitution, notamment en raison de la précarité économique qui affecte 30% de la population. Dans un pays où près de la moitié des enfants et adolescents vivent en dessous du seuil de pauvreté, l’augmentation exceptionnelle du nombre de touristes représente un potentiel d’accroissement du nombre de clients. 

Le message de Juninho

Le message de Kakà

Pas de stigmatisation

Les quelques 600.000 supporters étrangers et les 3 millions de brésiliens attendus ne doivent en aucun cas être stigmatisés comme un groupe spécifiquement prédateur. Mais la possibilité existe qu’ils deviennent des « touristes sexuels occasionnels ». Contrairement aux « touristes sexuels préférentiels » qui voyagent dans le but prémédité d’avoir des relations sexuelles avec des mineurs, les supporters de football n’ont pas cette intention. Cependant, une fois sur place, des facteurs pourraient les pousser à avoir une « expérience » avec un(e) mineure(e) en situation de prostitution. L’ambiance particulièrement festive et exotique, les préjugés culturels et le sentiment d’impunité lié à l’anonymat dans le pays étranger peuvent contribuer à favoriser le passage à l’acte. Il se peut également que ces touristes ne soient pas assez informés ou bien préfèrent ne pas se poser de questions sur l’âge des jeunes. 

Le spot vidéo de la campagne

Brésil: se vendre aux touristes

Liens utiles

Si vous désirez approfondir le sujet, nous vous proposons des liens vers d'autres sites internet. ECPAT Luxembourg n’exerce cependant aucune influence sur le contenu de ces sites, et décline toute responsabilité quant à leur contenu

Sensibiliser pour prévenir

Face à cette inquiétude ECPAT Luxembourg a mis en place une campagne de sensibilisation. Les supports utilisés sont : clip vidéo et radio, dépliant, affiche, carte postale et un mini-ballon de football. Le message clé consiste à valoriser le sens des responsabilités des supporters, en les enjoignant de ne pas recourir à la prostitution de mineurs et d’agir s’ils venaient à être témoins de cas soupçonnés ou avérés. Dans le cas contraire, un rappel des conséquences est également inclus sous le slogan « Voilà où peut finir votre coupe du monde ».
 
Partenaire de longue date d’ECPAT Luxembourg, LuxairGroup s’est engagé à relayer cette campagne. Le spot vidéo est diffusé dans tous ses vols équipés d’écrans de décembre 2013 jusqu’en juin 2014.
 
Outre le Luxembourg, la campagne est également relayée au Brésil et dans des pays européens comme l’Autriche, l’Espagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas. La campagne est cofinancée par l’Union européenne, le Ministère des Affaires étrangères luxembourgeois, Air France et le SESI (Service Social de l’Industrie du Brésil).